Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 09:00
Vous avez déjà reçu un frisbee dans la tête? Moi non plus mais cela doit faire le même effet quand j'ai vu la recette des rouleaux et autres tubes déjà mentionnée ici  ; et dans ma petite tête ont défilé toutes les possibilités salées et sucrées qu'offre cette façon de cuisiner!
Apres le dessert que vous pouvez trouver ici , voici une déclinaison apéritive !!

C'est elle qui représentera Pierre Cuisine au concours de l'aubergine de Lavande et du chef Guérin !

 Alors on croise les tubes , euh... les doigts !!! 
 



Pour 4 personnes
Ingrédients
2 aubergines
2 feuilles de gélatine
2 cuillères à soupe de ricotta
4 morceaux de tomates séchées
Quelques feuilles de sauge
sel

Faire ramollir les feuilles de gélatine dans une grande quantité d'eau froide.

Cuisson des aubergines
Faire chauffer le four à th 5 . Couper les aubergines en 2 dans le sens de la longueur ; strier la peau à l'intérieur et les arroser d'un peu d'huile d'olive ; les placer dans un plat au four pendant 1 heure.
Au bout de ce temps , sortir du four et évider les aubergines en raclant la peau et en laissant un peu de peau pour retrouver la couleur dans l'assiette.
Dans une casserole, sécher la pulpe des aubergines sur feu moyen bien tourner avec la spatule en bois pour que cela n'attache pas dans le fond de la casserole ; essorer les feuilles de gélatine à la main et les mettre dans la pulpe d'aubergine chaude . Sortir du feu et laisser refroidir .

Pendant ce temps, réaliser deux tubes comme déjà expliqué ici.

Lorsque la pulpe est refroidie, la mettre dans un saladier ; ajouter deux cuillères de ricotta, le sel, les tomates séchées coupées en morceaux et les feuilles de sauge ciselées. Un conseil : ne pas mettre la sauge en trop grande quantité car elle peut avoir un goût très puissant.

Verser la préparation dans les tubes .
Bien consolider les tubes avec un élastique sinon splash on you and your taylor will be rich !!
Mettre au réfrigérateur au moins pendant 6 heures.

Servir avec une petite concassée de tomates ou des toasts de pain de mie .

Le titre de la recette : avec toutes ces saveurs italiennes, il faut vous faire un dessin?!!!




Partager cet article

Published by Pierre cuisine - dans Apero!
commenter cet article
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 09:00
Je vous ai déjà raconté l'ultimatum du ranger de placard c'était ici;
Deuxième coup de semonce :  "Pierre, il faut terminer la corbeille de fruits...!"
Encore un challenge et Pierre cuisine ne s'est pas défilé.
J'ai commencé par l'ordre alphabétique et ai décidé de faire la fête aux abricots!
Attention les bananes !!!!!!!






Ingrédients
Pour 4 personnes
500g d'abricots bien mûrs
2g d'agar-agar
3 cuillères à soupe de sucre
4 galettes pur beurre
1 briquette de crème fleurette entière
1 cuillère à soupe de sucre glace
Quelques pincées de graine de lavande fraîche

Les palets d'abricots
Laver les abricots, les dénoyauter et les couper en quatre et les mettre dans une casserole  avec le sucre en poudre.
Laisser compoter jusqu'à ce que l'on obtienne une sorte de marmelade.
Ajouter l'agar-agar et faire bouillir 2 minutes ; cela est nécessaire pour que la puissance  gélifiante du produit  soit active (on dirait un slogan de poudre de lessive! )
Verser dans des moules en silicone type Flexiplan (j'ai choisi la forme de lingot qui donne ces aspects de palet); laisser refroidir puis mettre au réfrigérateur pendant au moins 6 heures.

La pulvérisation du biscuit
je l 'ai déjà expliqué mais aussi ici ; mais cher internaute voilà de nouveau la manip!
Dans un sac de congélation mettre 4 galettes pur beurre, puis chasser l'ai du sac (sinon splash in the kitchen!!!) ; ayez une pensée émue  pour une peste de votre entourage  et avec un rouleau à pâtisserie, passer plusieurs fois sur le sac ; vous passez et repassez dessus avec délectation ; les galettes ne sont que pur miettes ; vous êtes soulagé(e).

La chantilly à la lavande
Vous aurez au préalable laisser au frais la briquette de crème pour qu'elle soit très froide.
Monter la crème en chantilly;  au bout de 2mn verser le sucre glace.
Lorsque la chantilly est prête (la crème forme des becs d'oiseau au bout du fouet)  ajouter quelques graines de lavande fraîche ; bien soulever la masse à l'aide d'une maryse (spatule en silicone) .
Mettre le tout dans une poche à douille .

Dressage
Dans une assiette : parsemer la pulvérisation de biscuit, poser un palet délicatement démoulé et à l'aide de la poche à douille tracer un  trait de chantilly de lavande ; le but est de préserver toutes les saveurs et que l'une ne prédomine pas sur les autres.

Alors la pestouille, elle la ramène plus maintenant!!!!






Partager cet article

Published by Pierre cuisine - dans Dessert
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 09:01
J'ai déjà parlé de chefs ici ou bien
Le chef pâtissier du jour s'appelle Lilian Bonnefoi. Depuis 15ans, Il est aux commandes de la pâtisserie  de l'Eden Roc, célébrissime Hôtel restaurant à Antibes où officie le chef Arnaud Poëtte.
Lorsque le magasine Thuries dans son édition du mois de Mars 2009 a publié ses recettes j'ai flashé sur l'une d'entre elles; bien évidemment sa technique sa maîtrise et son expérience vont au delà des possibilités du pauvre amateur que je suis mais son émulsion Tagada m'a inspiré.
En s'amusant avec le tube magique d'"Assiettes gourmandes" (encore elle, pfff!!!)  on continue avec la saison des fraises !!
Alors Lilian, merci pour le voyage gourmand et à bientôt pour de nouveaux horizons culinaires !!!!!



Ingrédients
1 briquette de crème fleurette entière
10 cl de lait entier
3 jaunes d'oeufs
30g de sucre semoule
Quelques gouttes d'huile essentielle de mandarine
1c. à café de carraghénane iota
500g de fraises françaises
10 fraises Tagada (méchamment chipées lors d'un anniversaire d'enfants, chuuuut ils n'ont rien vu...!)
5cl de lait entier
2c à café de lécithine de soja

Crème brûlée
A faire la veille du service .
Confectionner les tubes : prendre des feuilles plastiques rigides (type feuille de rétroprojecteur) et les rouler sur leur longueur ; scotcher les tubes et fermer les extrémités avec du film transparent ; consolider les extrémités avec du papier alu.
Dans un saladier, blanchir les jaunes d'oeufs et le sucre.
Faire chauffer la crème avec le lait. Verser le liquide chaud sur les oeufs battus bien mélanger puis remettre dans la casserole sous feu doux ; en fait on fait une crème anglaise ; ajouter la carraghenane iota ; dès que la crème prend environ à 80° sortir du feu et verser quelques gouttes d'huile essentielle de mandarine (on peut choisir un autre parfum of course!); attendre que le mélange refroidisse et se solidifie puis verser dans les tubes ; fermer hermétiquement le tube avec du film plastique . mettre au réfrigérateur en position droite pendant au moins 6 heures.
Un conseil : bien attendre que le mélange refroidisse et se solidifie car le tube sous la pression du liquide éclatera et bonjour la crème anglaise sur les chaussures (ouups ! c'est du vécu...).

Salade de fraises
Le jour du service, laver, équeuter les fraises, les couper et les mettre dans un saladier avec 1c. à café de sucre  glace. Réserver au frais.

Air Tagada
Dans un large récipient (j'ai utilisé une cocotte minute!) mettre le lait froid, les fraises Tagada et la lécithine de soja (qui stabilisera l'émulsion); avec le mixeur plongeur incliné à 45° mixer pendant quelques minutes.

Dressage
Dans l'assiette de présentation: démouler le tube; le parsemer de sucre et caraméliser au chalumeau.
Cercler la salade de fraises et verser l'émulsion de Tagada .
Servir sans attendre.

Non seulement Lilian Bonnefoi est un artisan-artiste mais il a aussi a crée son blog (Damned,  comment fait il?!!) ; courez- y vite !!

et pour finir un petit plan serré sur la crème brûlée !









Partager cet article

Published by Pierre cuisine - dans Dessert
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 09:00
Il fait encore et toujours chaud et on a encore et toujours envie de fraîcheur .. et pour ma part de vacances .
Voyons, comment concilier les 2 sur un blog de cuisine?
Point de circonvolutions. Chez "Pierre Cuisine" on va droit au but!
Pas de prise de tête alors une recette facile mais très facile.
Il faut un dessert frais, mais très frais .
Avec une photo qui fait "vacances", mais "très vacances".
Que dites-vous de cela?




Ingrédients :
80g de sucre
12 cl d'eau
2 cuillères à soupe de cacao type Van H...
100g de chocolat pâtissier
2 feuilles de gélatine
2 pamplemousses
20 g de sucre
20cl d'eau
Quelques biscuits au beurre
1 briquette de crème fleurette très froide
2 cuillères à soupe sucre glace
1 fève tonka

Le figé de cacao
A préparer la veille.
Faire ramollir la gélatine dans une grande quantité d'eau .
Dans une casserole faire bouillir 12cl d'eau et 80 g de sucre  pendant 5mn.
Dans un saladier, casser le chocolat et ajouter la poudre de cacao.
Y verser dessus le liquide bouillant et ajouter la gélatine bien essorée.
Verser dans les verrines de présentation . Laisser refroidir puis mettre au réfrigérateur pendant au moins 6 heures

Le granité de pamplemousse
A préparer la veille.
Dans une casserole, faire chauffer le jus de 2 pamplemousses avec 20cl d'eau et 20g de sucre.
Laisser bouillir pendant 5mn.
Verser dans des bacs à glaçons. Puis mettre au congélateur pendant au moins 6 heures.

L'écrasé de biscuit
Dans un sac de congélation mettre quelques biscuits pur beurre.
Chasser l'air et fermer le sac . Avec un rouleau à pâtisserie, écraser le sac jusqu à pulvériser les biscuits.

Crème fouettée Tonka
Fouetter le contenu d'une briquette de crème fleurette très froide avec le sucre glace jusqu à consistance d'une crème mousseuse.

Dressage
Au dernier moment verser les glaçons de pamplemousse dans un blender et appuyer deux impulsions afin d'avoir un granité (et non une soupe: déjà dit ici!).
Sortir les verrines du réfrigérateur, verser un peu de biscuit, un peu de granité et une cuillère à soupe de crème mousseuse; râper un peu de fève Tonka sur la crème;
Servir aussitôt !!!

Alors Pierre Il est gentil? et très g..... !

Partager cet article

Published by Pierre cuisine - dans Dessert
commenter cet article
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 09:00

Du pain, du vin et du..... roquefort !
eh oui chez Pierre Cuisine pas de pub (pour l'instant!)  mais une recette pour participer au sympathique concours du chef Sarran de Toulouse.
Le concours s'appelle "Saisissez l'insaisissable! " est une promotion du roquefort ,véritable emblème de notre patrimoine culinaire!
Le jury sera-t'il sensible à cette nouvelle interprétation du fromage? L'ai je bien saisi?!




Ingrédients
un beau morceau de roquefort
20cl de crème fleurette
2 feuille de gélatine
eau 20cl
75g de sucre
10cl de vin rouge (un fond de bouteille d'un repas !)
Eau de cuisson de riz
10 cl de lait entier
2 tranches de pain de campagne
Lécithine de soja

La neige de vin
La veille , préparer les glaçons de vin.
Faire chauffer l'eau avec le sucre pour faire un sirop ; après ébullition de quelques minutes, verser le vin et laisser refroidir.
Verser dans des bacs à glaçons. Mettre au congélateur  pendant une nuit .

La panacotta de roquefort
Faire ramollir la gélatine dans une grande quantité d'eau froide.
Couper le fromage en 3 parties .
Faire chauffer la crème fleurette avec les 2/3 du fromage jusqu'à ce qu'il fonde.
Essorer la gélatine et la déposer dans la crème au roquefort chaude ; oh surprise elle fond de suite (euh, c'est normal la gélatine fond au contact de la chaleur, vous devriez le savoir maintenant!!!).
Laisser refroidir quelques minutes.
Quand la préparation a tiédi, verser la troisième partie de fromage que vous aurez au préalable coupée en petits morceaux. Vous aurez alors dans la panacotta quelques morceaux entiers de roquefort bien agréables au palais.
Verser dans les verrines de présentation et entreposer au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.
Sortir les verrines 15mn avant le service.

Émulsion de pain grillé
Faire cuire du riz . Laisser de côté le riz pour une autre recette et garder l'eau de cuisson.
Y ajouter le lait.
Faire griller le pain dans le toaster (bien grillées quand même les tranches!).
Faire tremper le pain dans la liquide eau de riz et lait (ne pas oublier les petites miettes bien noires!)

Verser dans un large récipient la préparation ; y ajouter 1 cuillère à café de lécithine et c'est parti avec le mixeur plongeur incliné à 45° pour faire rentrer le plus d'air . La mousse apparaît et reste stable quelques minutes.

Dressage
Au moment de servir, récupérer les glaçons et les broyer au blender. Attention  ne broyer qu'avec une un ou deux impulsions pour avoir une consistance de neige !! (et pas de soupe!!!)

Sur les verrines déposer 1 ou 2 cuillères à café de neige de vin et par dessus l'émulsion de pain grillé.
Servir vite !!!!!

 

Et pour finir ce billet , une autre ancienne pub : après l'effort .....le réconfort , du roquefort !!!!!!!!!!


 

Partager cet article

Published by Pierre cuisine - dans Entrée
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 09:00
C'est toujours la saison des fraises, alors on ne s'en prive pas avec cette recette ultra facile!
Et un mode de cuisson d'îles flottantes honteusement copié/collé dans le livre de Anne-Sophie Pic "Scook".
Elle y met en avant son génialissime chef pâtissier Philippe Rigollot qui utilise ce mode de cuisson.
Alors merci Philippe pour cette recette et pardon pour les tourments faits à l'original!

 


Ingrédients
Pour 4 personnes

500g de fraises
2 cuillères à soupe de sucre
2 glaçons
3 blancs d'oeufs
2 cuillère à soupe de sucre glace
10cl de Banyuls ( ou Maury)
Quelques fraises


La soupe de fraises
Laver équeuter et couper en morceaux les fraises  .
Les mettre dans le blender ajouter le sucre et les mixer avec deux glaçons.
Réserver au réfrigérateur.

Les îlots flottants
Battre les blancs d'oeufs en  neige et à mi parcours rajouter le sucre petit à petit.
On obtient une meringue bien  luisante .
Mettre la préparation dans une poche à douille.
Pocher dans de petits contenants qui peuvent aller au micro-ondes.Les remplir à moitié .
Pour ma part j'ai utilisé les petites verrines en plastique de Picard (celles qui sont vendues pour des verrines apéritives; j'avais bien fait de les garder car chez "Pierre Cuisine" on ne jette rien!)
Passer les petites verrines au micro-ondes 3 par 3 puissance 900mw pendant 10secondes.
Merveille!! les meringues cuisent à la vitesse de la lumière et le contenu monte à une vitesse vertigineuse!
Finie la corvée des îles flottantes à cuire dans du lait ou de l'eau , ici c'est plié en 10secondes!!!
Les îlot sont prêts. Réserver sur un papier absorbant les meringues démoulées.

Le jus de banyuls
Chauffer le vin jusqu'à une consistance sirupeuse et y ajouter quelques fraises écrasées.
Laisser refroidir .

Dressage
Dans une verrine  verser au fond la soupe de fraises;   déposer au dessus quelques îlots flottants et verser le jus réduit de vin au fraises.


Mais au fait on est le 29 juin et c'est la Saint P....!!!!




Partager cet article

Published by Pierre cuisine - dans Dessert
commenter cet article
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 09:04
On connaît tous Marco Polo qui a fait un grand voyage partant de Venise pour arriver en Chine où il a séjourné quelques années puis est revenu en Italie  ; c'est son retour qui m'a inspiré pour cette recette de poisson où on retrouve l'esprit asiatique avec la petite cigarette, l'Inde avec la crème de lentille corail et l'Italie avec la roquette .
Bref une invitation au voyage dans le temps !!!






Ingrédients
4 dos de cabillaud
200g de lentilles corail
1 briquette de lait de coco
20 cl de bouillon de légumes
1 pincée d'épices (cumin, curcuma ou mélange de curry)
1 bonne quantité de roquette (ou pousses d'épinard)
4 feuilles de riz (celles pour réaliser des nems)
1 bouquet de coriandre
Sauce Yakitori (facultatif)
sel poivre

Préparation de la crème de lentilles

Dans une cocotte chauffer de l'huile verser les lentilles ; bien les enrober de matière grasse. Rajouter le bouillon ,le lait de coco  et les épices; cuire 25/30mn jusqu'à obtention d'une crème ; si la crème est trop épaisse la fluidifier avec du bouillon ; mixer et passer au chinois (vous savez la passoire fine en forme de cône/chapeau chinois... d'où le nom) .

Dos de cabillaud
Allumer le four à th 9 et faire cuire les poissons nature sans matière grasse pendant 10mn .

Cigarette asiatique
Préparer les feuilles de riz : les plonger dans un grand saladier d'eau froide pour les ramollir ;  les déposer ensuite sur un linge propre.
Mettre sur la feuille de riz une bonne quantité de coriandre (j'ai laissé les tiges entières ) ; rouler les feuilles comme une cigarette ; la feuille de riz ramollie étant collante, en la roulant elle se façonnera tout seule.
Faire cuire à la poêle dans un peu d'huile les cigarettes jusqu'à croustillement de la surface de la pâte.

La roquette
Dans un peu d'huile, poêler rapidement la roquette ; il faut faire vite car comme les épinards cela disparaît à vue d'oeil!
 

Dressage
Dans une assiette creuse verser la crème de lentilles chaudes puis déposer le poisson ( le laquer au pinceau avec de la sauce yakitori) , la roquette dessus et en surface la petite cigarette (un petit peu de sauce yakitori aussi!) .


Tous ces parfums devraient vous transporter !!!!!

Partager cet article

23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 09:03
En ces temps de chaleur on a tous envie de ... fraicheur .
Alors c'est parti pour un dessert d'une gelée à l'ananas accompagnée d'une douceur toute italienne à base de ricotta.

Un fond bleu pour la photo et ça sent vraiment l'été et les vacances!!




Ingrédients :
Pour 4 personnes

1 bouteille de nectar d'ananas de 33cl (le nectar est plus épais que le sirop ,c'est le jus et la pulpe mélangés!)
2 feuilles de gélatine de 2g
2 cuillères de ricotta
1 cuillère à soupe de sucre
1 poignée de poudre de sablés au beurre
1 petite poignée de grué de cacao
1 pincée de cacao en poudre

Le miroir à l'ananas
6 heures avant le service .
Dans un saladier faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.
Dans une casserole faire bouillir le nectar , y jeter la gélatine bien essorée.
Bien remuer pour que la gélatine fonde de façon homogène (de toutes façons vous ne verrez plus la gélatine elle aura fondue dès qu'elle sera au contact du liquide chaud).
Verser dans une assiette creuse ; attendre que la gelée refroidisse et mettre au réfrigérateur.

La quenelle de ricotta 
Dans un bol, mettre deux cuillères à soupe de ricotta, le sucre, de la poudre de biscuit (la réalisation de la poudre de biscuit est indiquée sur la recette de l'espuma à  la betterave c'est ici) et le grué de cacao (le grué de cacao, ce sont des fèves de cacao torréfiées et concassées).
Bien malaxer au couteau les ingrédients et mettre au réfrigérateur.

Dressage
Dans l'assiette creuse où se trouve le miroir d'ananas, déposer une quenelle de ricotta et parsemer quelques fèves de grué de cacao. 
La quenelle de ricotta s'obtient en la façonnant à l'aide de petites cuillères.

Le jaune du soleil, le bleu de la mer ça y est vous êtes partis.......
Et un grand bonjour à tous mes amis d'Aix en Provence !!!!!
 



Partager cet article

Published by Pierre cuisine - dans Dessert
commenter cet article
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 09:30
Dimanche dernier nous avons déjeuné à l'Elysée.
Non non je ne mens pas, nous avons bien déjeuné à l'Elysée.
Je l'avoue, cela n'arrive pas souvent mais ce n'était pas la première fois.
Les enfants étaient fous de joie et ma femme s'était mise sur son 31.
Moi même un peu en retard (et pour cause) , mais j'étais fin prêt ; les fleurs bien sûr  étaient de la partie.
A 13 heures,  direction le "Palace"!  il faut dire ce n'est pas tres loin !!!!!
On a passé un tres bon moment tous ensemble et la bonne humeur était de mise ; on a tous beaucoup rigolé aux plaisanteries de notre petit dernier!
Apres le repas nous sommes allés à Matignon  prendre le café avec d'excellents chocolats .
Bref que du bonheur !
Ah , j'oubliais une petite précision ; l'Elysée chez nous c'est le salon (c'est notre plus grande pièce) et la cuisine c'est Matignon ..!!!
Et pour célébrer ce beau temps du jaune à profusion avec ce poulet avec des citrons confits!!


Ingrédients

pour 6 personnes

6 blancs de poulet
1 yaourt
Quelques pincées de curcuma et de curry en poudre (pour rappel le curry n'est pas une épice mais un mélange d'épices!)
1 briquette de lait de coco
1 bâton de citronnelle
4 citrons confits
1 bouquet de coriandre (garder quelques pluches pour la présentation!)

Dans une large cocotte, faites chauffer du beurre et de l'huile (l'huile permet au beurre d'atteindre une haute température sans noircir) ; y faire dorer  les blancs de poulet sur toutes leurs faces.
Au bout de 5mn, sortir les blancs de la cocotte et y verser le yaourt, le curcuma et le curry ; bien gratter  le fonds de la cocotte pour dégager les sucs de cuisson du poulet ; le yaourt va grumeler , c'est normal no panic !
Rajouter le contenu de la briquette de lait de coco, le bâton de citronnelle  et les citrons confits qu'on aura découpés en quartier. Bien mélanger puis baisser le feu ; rajouter les blancs de poulet et le jus qui aura coulé lors du repos de la viande, ainsi que le bouquet de coriandre qui aura été auparavant ficelé . 
Fermer la cocotte et laisser mijoter pendant 45mn.

Servir chaud les blancs de poulet avec la sauce, parsemer de quelques pluches de coriandre et accompagnés de riz de polenta ou de haricots verts .

Astuce : avant la présentation sortir les blancs de la cocotte et passer la sauce au chinois puis mixer avec le mixeur plongeur à 45° pour faire rentrer le maximum d'air ; la sauce aura un aspect mousseux ; pour ma part, j'ai préféré laisser la sauce "brute" où l'on voit sur la photo le coté grumeleux du yaourt.

Nicolas, François si vous voulez nous inviter chez votre" vrai" chez vous , on arrive !
(et bonne fête à tous les papas, mais je ne suis pas sensé m'en souvenir!)



Partager cet article

Published by Pierre cuisine - dans Viandes
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 09:35
J'adore jouer .
Aussi, quand j'ai su que la bloggueuse Lavande avait créé le jeu du /fruit vedette je me suis dit "ça, c'est pour moi"!
D'autant plus que ce n'est qu'un un jeu alors un vrai plaisir : en un mot, toute la philosophie de chez "Pierre cuisine"!
J'ai déjà participé au jeu du litchi et de la fraise !
Aujourd'hui c'est l'artichaut : pas évident mais le défi est à relever .
Quelques temps de réflexion, de l'imagination et voilà : on va marier l'artichaut relevé d'une épice avec une St Jacques pour une petite entrée originale!





Ingrédients
Par personne
2 fonds d'artichaut (d'un bocal, car je suis pressé mais s'ils sont frais c'est encore mieux!)
10 cl de lait entier
2 capsules de cardamome verte
1 glaçon
1 St Jacques (celle de Picard, le plus gros format!)

La cuisson de la St Jacques
Dans une poêle, chauffer une petite cuillère de beurre avec quelques gouttes d'huile d'olive (je marie toujours les 2 car l'huile permet au beurre de chauffer à plus haute température sans noircir, il fallait le savoir! )
Cuire la St Jacques 1mn sur la première face puis 30 s sur l'autre. Réserver

Le Milk shake
Dans un blender mettre les fonds d'artichaut, le lait, le glaçon et les capsules de cardamome.
Mixer pendant 2mn ; le mélange doit être bien mousseux. Chinoiser.

Dressage
Servir en verrine le milk shake et déposer en suspension la St Jacques !

Alors quel sera le prochain challenge?  eh bien c'est ici !



 




 

Partager cet article

Published by Pierre cuisine - dans Entrée
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pierre cuisine
  • : Une cuisine créative et pleine d'enthousiasme ! Contactez moi à pierre.cuisine@bbox.fr
  • Contact

Profil

  • Pierre cuisine
  • Je cuisine pour m'amuser et régaler mes proches ; j'aime la cuisine inventive , découvrir de nouvelles saveurs et de nouveaux modes de cuisson. Contactez moi à pierre.cuisine@bbox.fr

Recherche

Paris will always be Paris

Arrondissement - District

1st           11th

2nd          12th

3rd

4th 

5th

6th

7th

8th

9th

10th

13th

 

 

 

 

Catégories